’Réseaux transport et distribution’’ : La Ceb dotée d’une Plateforme pédagogique de formation (Les ministres Bio Tchané et Houssou ont inauguré l’infrastructure)


Patrimoine commun du Bénin et du Togo, la Communauté électrique du Bénin (Ceb), via son centre de formation sis à Abomey-Calavi, a été dotée d’une Plateforme pédagogique de formation réseaux transport et distribution. L’infrastructure qui fait désormais de lui un centre de référence en Afrique de l’Ouest a été inaugurée le mardi 17 mai 2022 conjointement par le ministre d’Etat, Abdoulaye Bio Tchané, et le ministre de l’Energie, Dona Jean-Claude Houssou.


Etaient aussi de la partie, les ambassadeurs de la France, Marc Vizy, et du Maroc, Rachid Rguibi, le Pdg de Vinci énergies, Arnaud Grison, le Dg Vinci énergies Bénin, Jean-Philippe Gadenne, le Dg de la Ceb, Karim Chabi Sika, le DG SBEE.


Le rêve du Bénin d’avoir des ressources humaines compétentes et qualifiées dans le secteur de l’énergie continue de se concrétiser. Grâce au volet ‘’Vinci’’ du Projet d’accès durable et sécurisé du Bénin à l’énergie électrique (Padsbee), le Centre de formation de la Ceb a été dotée d’une Plateforme pédagogique de formation réseaux transport et distribution.


Selon le Directeur de Projet Vinci énergies Bénin, Abderrahim Gherda, il s’agit d’une ligne haute tension 161 kv composée de trois portées et d’une travée transformateur composée de disjoncteur, sectionneurs, réducteurs de mesures, parafoudre et d’un transformateur de puissance de récupération. Cette installation, a-t-il martelé, est dédiée à des fins purement pédagogiques. Elle sera reliée à un système de contrôle commande complet installer dans une salle de relayage avec pour objectif de commander les équipements électriques à distance et assurer la formation sur le contrôle commande numérique de poste comme on en trouve dans un poste très haute tension connecté au réseau.


Cette réalisation sera accompagnée par la mise en place de nouvelles formations qui viendront étoffer le catalogue de formations déjà en place au CFPP. Au nombre des thématiques de formations figurera en priorité celui de la sécurité. Il sensibilisera aussi bien sur le risque électrique que sur les risques généraux présents au sein des activités de construction, de mise en service et d’exploitation des postes et lignes électriques. Il permettra également d’appréhender les mesures de prévention à mettre en place pour se prémunir de ses risques. 


Une étape importante pour la ‘’Trilogie gagnante’’


Pour le ministre de l’Energie, Dona Jean-Claude Houssou, cette inauguration marque une étape importante dans la concrétisation de l’initiative ‘’La Trilogie gagnante’’ dont l’idée est de faire entrer l’école dans l’entreprise et l’entreprise dans l’école. C’est une initiative complète et complémentaire à la Trilogie gagnante lancée depuis 9 mois. Cette plateforme de formation, a-t-il poursuivi, va renforcer le plateau technique de formations et permettra au centre de former les hommes et les femmes pour mieux tenir les engagements du programme du développement du Bénin et du Togo.


C’est donc un outil de formation qui offre la possibilité à la Ceb de se positionner comme centre de référence dans la sous-région. « C’est la première du genre en Afrique occidentale. Cela montre le niveau de détermination et d’engagement de nos deux pays, et particulièrement pour le programme PADSBEE du gouvernement béninois, puisqu’il ne suffit pas de mettre en œuvre des projets. Il faut avoir les bras et les cerveaux valides pour accompagner les changements que ces projets sont en passe d’apporter dans notre pays.


Notre ambition est que tout grand projet d’infrastructure soit un tremplin pour la formation et le transfert de compétences. Nous l’avons désormais inscrit en lettres d’or dans le code de l’électricité du Bénin avec le contenu local qui implique la prise en compte de l’environnement dans lequel s’inscrivent ces projets, la prise en compte du développement des compétences, la prise en compte du volet social, la prise en compte de la sécurité des personnes et des biens », s’est-il réjoui. 


Remerciements du ministre d’Etat


Lui succédant à la tribune, le ministre d’Etat, Abdoulaye Bio Tchané, s’est mué en remerciements. Remerciements à l’endroit du partenaire qu’est Vinci énergies, mais remerciements aussi à l’endroit du Maroc et de la France, représentées à cette occasion par leurs ambassadeurs. A l’en croire, la trilogie gagnante à laquelle a adhéré la Ceb n’est pas seulement important pour le secteur de l’énergie, mais aussi pour l’ensemble du gouvernement béninois.


En effet, depuis 2018, le gouvernement béninois a défini une stratégie de l’éducation nationale qui va être transformatrice non seulement de l’économie, mais aussi du secteur de l’éducation. « Nous voulons passer de l’éducation générale à la formation professionnelle dans tous les secteurs », a-t-il déclaré soulignant quelques progrès enregistrés dans le numérique, l’eau et l’agriculture.


Ayant fait le déplacement de la France pour vivre ce moment historique, le Pdg du groupe Vinci énergies s’est réjoui de la bonne humeur qui a marqué cette cérémonie. Arnaud Grison a aussi réaffirmé l’engagement de son entreprise à poursuivre l’aventure avec le Bénin dans le cadre de la ‘’Trilogie gagnante’’ pour un vivier de compétences.


Il n’a pas manqué de dire tout son intérêt pour la sécurité dans le cadre de la réalisation des différents projets. La sécurité, a-t-il martelé, est primordiale. Raison d’ailleurs pour laquelle Vinci énergies lance la semaine de la sécurité ‘’Safety week’’. « Pour réaliser des projets, il faut des femmes et des hommes. Notre responsabilité est que chacun d’eux puisse rentrer chez lui en bonne santé. Et on ne peut pas le faire si on ne veille pas sur la sécurité.


Nous avons cette semaine notre savety week. Le message est qu’il ne faut pas être un héros. Il faut être un exemple. Nous attendons que chacun de nos collaborateurs soient un exemple pour ses collègues, pour ses enfants. Et pour être un exemple, il faut travailler en professionnel et en sécurité », a-t-il justifié. Pour l’ambassadeur de la France au Bénin, Marc Vizy, cette cérémonie est un grand moment de l’excellence du partenariat économique entre son pays et le Bénin. C’est l’illustration de la confiance entre les deux pays.


« En tant qu’ambassadeur de la France, je ne peux qu’etre heureux de célébrer cette excellence de notre partenariat », a-t-il déclaré. Quant à son homologue du Maroc, il a réaffirmé l’engagement de son pays à poursuivre le partenariat avec le Bénin en ce qui concerne le volet ‘’formation’’. Et pour en donner la preuve, il a insisté sur les bourses qu’attribue son pays pour la formation professionnelle depuis deux ans. « L’un des secteurs qui ont attiré l’attention des autorités marocaines dans le cadre du Pag 1 et Pag est l’énergie », a-t-il fait savoir.

Partager cet article sur :