Raccordement au réseau électrique : La mesure d’assouplissement du gouvernement soulage véritablement les populations : ( Déjà 63000 demandes en quelques semaines, 49094 traitées et 32632 déclarées éligibles)

Depuis le lundi 26 septembre 2022, c’est la rentrée dans le secteur de l’énergie. Cette initiative, la première du genre, qui vise à faire savoir le savoir-faire dans ce secteur stratégique et capitalistique, a été inaugurée par la descente du ministre de l’énergie à l’Agence SBEE de Godomey et des visites à domicile à quelques abonnés bénéficiaires de la mesure d’assouplissement des frais de raccordement au réseau électrique prise par le gouvernement le 06 juillet 2022. 


Le verrou du raccordement au réseau électrique sauté par le gouvernement via le raccordement fixé à 20.000 francs CFA au lieu de près de 100.000 francs CFA auparavant, produit les fruits escomptés. C’est du moins le constat fait par le ministre de l’Energie, Dona Jean-Claude HOUSSOU, dans l’après-midi de la journée du lundi 26 septembre 2022.


Du point fait par le chef projet, Armel Aïzansi, environ 63000 demandes de raccordement ont été enregistrées depuis le lancement de l’opération « Stratégie vers 2 millions de clients de la SBEE », 49094 ont été traitées et 32632 ont été déclarées éligibles pour bénéficier du projet. Un véritable boom qui montre que le gouvernement a vu juste en prenant cette mesure à portée hautement sociale. Et un tour dans divers ménages dans les localités de Womey, Godomey, Fiyégnon, Yèmicodji, Dèkoungbé et Fidjrossè a permis à l’autorité ministérielle d’apprécier le soulagement que cela a apporté aux populations.


Pour Appoline KPADONOU, le compteur à prépaiement dont elle vient de bénéficier est un ouf de soulagement. « Quand je suis allée remplir les formalités, c’est en moins de deux semaines que les agents de la Sbee sont venus poser le compteur. J’ai payé 20.000 francs CFA. Je suis tellement en joie, parce qu’avec ce compteur à prépaiement, je n’ai plus d’angoisse de paiement de facture. Je paie ce que je consomme », a-t-elle déclaré.


Même sentiment de joie avec Alice AGBONMAKO, résidente à Dèkoungbé. « Avant, nous avons des problèmes de baisse de tension. Mais, depuis que nous avons souscrit au raccordement direct sur le réseau, ces perturbations sont terminées. Nous remercions très sincèrement le président Patrice TALON et son ministre de l’énergie pour tout le travail qu’ils abattent pour nous, populations », a-t-elle lancé heureuse. Olivier HOUETOME, quant à lui, conjugue désormais au passé les ennuis liés aux décompteurs.


« Pour pouvoir avoir l’énergie électrique dans la maison de mon père à Akogbato, on a dû déployer des kilomètres de lignes électriques. Mais quand on a appris cette bonne nouvelle, on a rapidement rempli les formalités au niveau de la SBEE. Aujourd’hui, nous pouvons charger nos portables et étudier dans de bonnes conditions », a-t-il fait savoir à l’autorité.


Pour ce dernier, l’engouement suscité par cette mesure montre que le gouvernement a eu raison de sauter le verrou du raccordement qui constituait un frein à l’accès à l’électricité. 63000 demandes effectuées, dira-t-il, c’est historique. « La Sbee peut ou ne pas être préparée à ça, mais il faut y répondre maintenant avec l’éligibilité ou non dans de bonnes conditions, car là où il y a une volonté, il y a un chemin.


Je crois que cette volonté politique traduit dans les actions du gouvernement notamment le 6 juillet 2022, nous a permis de trouver ce chemin pour permettre à nos concitoyens de pouvoir accéder le plus possible à cet intrant majeur de développement socio-économique et d’amélioration des conditions de vie de la population. J’ai été vraiment enthousiasmé, presque bluffé, quand une mamie exprimait sa joie en même temps que ses petits-enfants d’avoir de la lumière à la maison.


C’est extraordinaire et on peut remercier le gouvernement pour cette volonté politique qui est désormais concrètement traduite », s’est-il réjoui. Il a d’ailleurs invité la Société béninoise d’énergie électrique à poursuivre cette dynamique.  « Vous devez poursuivre cette dynamique, puisque notre objectif, c’est 2 millions de clients d’ici 2026. C’est possible.


Mais ça montre le niveau d’ambition. Nous n’avions eu que 535000 clients jusqu’en 2016. En l’espace de 5 ans, grâce au président Patrice TALON, nous sommes déjà presque à 800000 et nous avons une phase intermédiaire de 1 million à la fin de cette année », a souhaité le Numéro 1 de l’énergie. Un message qui a reçu un écho favorable auprès du Directeur général de la Sbee.


Gérard Zagrodnik a rassuré le ministre de l’énergie et martelé que l’objectif in-fine de ce projet sera aussi d’éliminer les toiles  d’araignée. « Pour ce faire, il faut diversifier et étendre le réseau afin que les maisons puissent être alimentées par l’énergie de la Sbee, sécurisante et fiable », a-t-il assuré en ajoutant que, graduellement, le projet sera étendu afin d’augmenter le nombre de localités et de ménages à raccorder.


Partager cet article sur :