Pour plus d’engagement et de détermination dans la gestion du budget 2021

Le ministre de l’Energie Dona Jean-Claude  HOUSSOU missionne les responsables des Directions centrales et sous tutelle


En faisant le point d’exécution du budget 2020 du ministère de l’Energie au 31 décembre 2020 lors de la revue du Plan de travail annuel (PTA) le jeudi 25 février 2021 en présentiel et en visioconférence dans la salle de conférence du ministère sous la présidence du ministre Dona Jean-Claude HOUSSOU, il est à noter une exécution physique de 78,49% et une consommation des crédits de l’ordre de 97,31% pour la base d’engagement. . Ainsi, la base d’ordonnancement  est de 61,88%. Ce qui dégage un ratio d’efficacité de 0,78% et un ratio d’efficience de 0, 79% base d’ordonnancement.


Selon Herman Zimé, Directeur de la Programmation et de la prospective (Dpp), ces résultats satisfaisants qui sont en nette amélioration par rapport au PTA de l’année 2019, sont à mettre à l’actif du ministre Dona Jean-Claude HOUSSOU pour son management éclairé. « Même avec les difficultés liées à la crise sanitaire de la Covid-19, nous avons pu réaliser des exploits », a-t-il déclaré. Conscient de la prouesse réalisée, il n’a pas manqué de reconnaître les défis (accès des populations à l’énergie, la production, le transport, la distribution et surtout les énergies renouvelables) qui attendent le ministère   pour le compte de l’année  2021. 


A la santé de 2021 pour de grandes réalisations


Dans le souci d’améliorer les conditions de vie des populations, il est  prévu pour le compte de l’année 2021 un budget ambitieux de 59 milliards pour 25 projets. Et pour atteindre ces objectifs, le ministre Dona Jean-Claude HOUSSOU anticipe déjà. Pour plus d’engagement et de détermination dans la gestion  de ce budget de 2021, il a décidé de remettre aux  responsables des structures sous-tutelle  des lettres de mission.


« Pour 2021, nous avons la chance d’avoir plus de projets que 2020. Je crois qu’avec le nombre de projets que nous embrassons en 2021 et ceux en cours depuis 2020, on peut dire que ce sera une grande année pour le secteur et pour le pays.


Ce sera la meilleure façon de dire au gouvernement qu’il a eu raison de nous confier ce secteur éminemment stratégique », a-t-il martelé. Une mission délicate qui incombe à ses différents responsables qui ont pris déjà la mesure de la tâche.

Partager cet article sur :