Optimisation des ressources de la Banque Mondiale pour le compte du secteur de l’énergie au Bénin

Le ministre Dona HOUSSOU échange avec le nouvel Administrateur Alphonse Kouagou


En visite au Bénin, le nouvel Administrateur de la Banque Mondiale pour le Bénin et les pays Francophones,  Alphonse Ibi Kouagou a été reçu en audience le mardi 17 novembre 2020 par le ministre de l’Energie, Dona Jean-Claude HOUSSOU. Au cours de l’audience, les deux hommes ont fait le tour d’horizon des projets réalisés et en cours de réalisation pour ce qui concerne le secteur de l’énergie. Pour l’hôte du ministre de l’énergie, sa visite s’inscrit dans le cadre d'une sollicitation de conseils sur la stratégie de développement du pays qui pourrait le guider pour ses interventions au niveau du Conseil de la Banque. Il n’a pas manqué de souligner le rôle combien important qu’il va jouer pour faire augmenter les financements futurs pour le compte du Bénin. «  Mon rôle, c’est de contribuer à poursuivre le financement qui va aider à faire aboutir les projets dans le secteur de l’énergie. Depuis l’avènement du président Patrice TALON, le financement de la Banque a presque triplé.


Nous sommes à 1 milliards 400 millions de dollars US de la Banque pour divers projets. Ma priorité au cours de mon mandat, c’est d’obtenir plus de financement. Si on peut aller à 2 milliards, ce serait un exploit.  Ma mission est donc de tout faire pour que les financements pour le pays se poursuivent au niveau de la Banque et même à l’extérieur de la Banque avec les partenaires stratégiques », a-t-il déclaré. Très heureux des échanges, le ministre de l’Energie Dona Jean-Claude HOUSSOU a présenté à son hôte les ambitions du Bénin à travers le PAG. A l’en croire, la priorité accordée à ce secteur et les réalisations concrètes enregistrées depuis l’avènement du gouvernement de la Rupture forcent l’admiration. Alors, le Bénin a besoin d’une interface valable pour les projets d’avenir dans le secteur.  «  Il nous a rassuré qu’il défendra le soutien de la Banque pour nous accompagner dans la réalisation de ces projets et de faire en sorte que les mobilisations soient plus que ce qu’elles sont aujourd’hui. Ainsi, nous allons continuer par bénéficier des soutiens financier et technique de la part de la Banque pour contribuer à faire progresser ce secteur éminemment stratégique et capitalistique pour le développement socio-économique de notre pays. A l’issue de nos échanges, je suis rassuré de savoir qu’il existe un Administrateur, un représentant du Bénin au niveau du Conseil d’administration de la Banque qui va nous défendre bec et ongle pour que nous puissions bénéficier du soutien nécessaire pour encore concrétiser des nombreuses réalisations à venir au service de l’amélioration durable de ce secteur », s’est-il réjoui.

Partager cet article sur :