Installation du PLS-TP du ministère de l’Energie

Dona Jean-Claude HOUSSOU soucieux du bien-être de son personnel


Implémenter une dynamique de bonne santé à celle déjà en cours pour l’atteinte des objectifs du Programme d’Action du Gouvernement (PAG) dans le secteur de l’énergie. Tel est l’engagement du ministre Dona Jean-Claude HOUSSOU en installant le mardi 9 mars 2021 dans la salle de conférence du ministère de l’Energie, le bureau sectoriel du Programme de lutte contre le VIH/SIDA, la Tuberculose, le Paludisme, les Hépatites, les Infections sexuellement transmissibles et les Pandémies (PLS-TP).

 

« Nous allons assurer la sécurité du personnel à tous les niveaux. Nous allons aussi cadrer avec la manière, le bien-être des travailleurs ». Ainsi s’est exprimé le mardi 9 mars 2021, Dona Jean-Claude HOUSSOU, ministre de l’Energie  lors de la cérémonie officielle d’installation du bureau sectoriel du Programme de lutte contre le VIH/SIDA, la Tuberculose, le Paludisme, les Hépatites, les Infections sexuellement transmissibles et les Pandémies (PLS-TP-ME).


Dans la salle de conférence du ministère et devant les membres, tous présents, le premier responsable de l’énergie a démontré les difficultés rencontrées dans le domaine de la santé à cause du défaut d’engagement des uns et des autres. A l’en croire, face au taux de mortalité de plus en plus élevé, par rapport à ces maladies, il est nécessaire d’inverser la tendance en optant pour des réformes pertinentes et audacieuses.


Ce qui induit la mise en œuvre de mesures hardies, en cohérence avec les orientations et réformes du gouvernement dans le cadre notamment du PAG, qui vont permettre aux travailleurs de s’engager sans réserve et efficacement dans tous les secteurs d’activité. Pour Anne-Marie Bonou Gnancadja Coordonnatrice du PLS-TP-ME, ces mesures déjà consignées  dans un Plan de Travail Annuel (PTA) vont prendre corps dans quelques jours et vont permettre aux travailleurs du secteur de l’énergie de lutter efficacement contre ces maladies.


On peut citer entre autres les séances de dépistage du cancer de seins, du cancer de l’utérus, du VIH, des Hépatites, des séances de don de sang, des séances de distribution de kits sanitaires et des dispositifs pour sensibiliser et éduquer le personnel et sa famille sur ces maladies. Bref, une batterie de dispositions et dispositifs, sera mise en œuvre afin de contribuer à l’éradication de ces maladies.


Une grande satisfaction pour Melchior Aïssi, Secrétaire exécutif du PLS-TP en ce qui concerne l’engagement pris par le bureau sectoriel via le personnel pour une bonne exécution de ces activités. Pour le ministre Dona Jean-Claude HOUSSOU, il s’agira pour plus d’efficacité, une synergie dans les actions, afin d’assurer une complémentarité.


Ce qui fait appel à la responsabilité, à la disponibilité et à la détermination de tous les acteurs. « Je peux vous rassurer de ma ferme volonté pour une synergie d’actions. Notre détermination est totale. Ce combat, nous allons le gagner mais, ensemble », a-t-il conclu.

Partager cet article sur :