Impact sociocommunautaire de la centrale électrique thermique de 127 mégawatts : Des matériels divers remis au commissariat de Maria-Gléta

Après la construction du Commissariat de Maria-Gléta, dans la Commune d’Abomey-Calavi, le gouvernement du Nouveau départ a décidé de l’équiper pour permettre aux éléments de la police républicaine d’y travailler dans un confort indescriptible. Le mardi 21 décembre 2021, le ministre de l’Energie, Dona Jean-Claude HOUSSOU, s’y est rendu pour procéder à la remise officielle de divers matériels .


71 millions de francs Cfa ! C’est la somme déboursée pour équiper le Commissariat de Maria-Gléta dans la Commune d’Abomey-Calavi. Ce lot de matériel est essentiellement constitué de meubles de bureau réalisés par les ouvriers de la localité. Selon le Directeur général de la Société béninoise de production d’énergie (SBPE), Emeric TOKOUDAGBA, il est réparti entre le Commissariat, le poste de police, le poste militaire et l’infirmerie dédié au personnel de la Centrale de Maria-Gléta 1 et aux forces de l’ordre.


En remettant ce don au représentant du ministre de l’Intérieur, le Mohamed SAKE, le ministre de l’Energie a dit toute sa joie. Selon lui, la construction de ce commissariat et son équipement entrent en droite ligne du volet sociocommunautaire du projet de réalisation de la Centrale de Maria-Gléta 1. Une infrastructure électrique qui couvre aujourd’hui une grande partie des besoins en électricité du pays. Il s’agit d’un ouvrage stratégique qui mérite d’être sécurisé.


« Le positionnement de ce Commissariat est stratégique parce qu’étant à côté d’une installation stratégique pour notre pays : la centrale de Maria-Gléta 1. C’est pour cela que je souhaiterais qu’aucun effort ne soit ménagé pour veiller à sa sécurité. Si elle est touchée, c’est le Bénin qui est touché dans son âme », a-t-il déclaré. Le Numéro 1 de l’Energie au Bénin n’a pas manqué d’inviter les flics à faire un bon usage du matériel qui leur a été remis.


Au nom du ministre de l’Intérieur, le Contrôleur général de police Mohamed SAKE a remercié l’autorité ministérielle pour cet acte qui, à coup sûr, va impacter le rendement des éléments de la Police républicaine de la localité. « En choisissant d’inscrire la construction du commissariat de Maria-Gléta dans le plan de gestion environnemental et social de la Centrale ,vous donnez la preuve que tout programme de développement a besoin d’un environnement sécuritaire sain et sûr », a-t-il déclaré.


A l’endroit de ses pairs, ses mots ont été de l’exhortation à poursuivre la veille. « La mise à disposition de ce Commissariat est encore un challenge pour vous parce que vous devez être encore plus disponibles, plus professionnels pour assurer la sécurité aux populations, mais également assurer la sécurité de cette installation stratégique à haute valeur ajoutée comme la centrale », leur a-t-il lancé. 


Présents sur les lieux, le maire de la Commune d’Abomey-Calavi, Angelo AHOUANDJINOU, a remercié le gouvernement pour ses multiples actions sur son territoire de compétence. « L’Atlantique est l’enfant chéri du gouvernement parce que nous abritons les grands projets du gouvernement. Nous en sommes fiers », a-t-il confié tout heureux.

Partager cet article sur :