Historique construction d’une Centrale solaire photovoltaïque de 25 Mw à Illoulofin

Le ministre Dona HOUSSOU concrétise une nouvelle ambition de Patrice TALON


En passant de 0 à 180 MW entre 2016 et 2019 grâce notamment à la construction de la centrale thermique dual fuel de 127 MW à Maria Gléta ; le gouvernement du Bénin sous le leadership du chef de l’Etat ; le président Patrice TALON et sous le management éclairé de son ministre de l’Energie, Dona Jean-Claude HOUSSOU vient de mettre en place ce jeudi 19 novembre 2020, une infrastructure majeure de production d’électricité photovoltaïque à Illoulofin dans la commune de Pobè. Il s’agit de la construction d’une Centrale énergétique de 25 MWc, une première au Bénin et qui rivalise déjà dans la sous-région.  C'est d'ailleurs la troisième du genre dans la sous-région.


Deuxième projet phare du Programme d’Action du Gouvernement (PAG) en matière d’autonomie énergétique, les énergies renouvelables permettront au Bénin à travers le gouvernement de la Rupture de baisser le coût de l’électricité pour les ménages et réduire les émissions de gaz à effet de serre. Ainsi, un vaste chantier a été ouvert notamment, la construction d’une Centrale énergétique par système solaire de 25 MWc à Illoulofin dans la commune de Pobè et extensible à terme à 45 MWc. D’un montant total de 40 milliards de FCFA, le joyau dont la remise officielle du site a été faite le jeudi 19 novembre 2020,  couvre une superficie de 40 hectares sur les 96 dédiés au projet. Une première au Bénin qui ne laisse personne indifférente et  va rivaliser avec les autres de la sous-région.


Lors de la cérémonie officielle de remise de site, autorités politico-administratives et partenaires techniques et financiers ont reconnu les prouesses réalisées par le président de la République à travers son ministre de l’Energie, Dona Jean-Claude HOUSSOU. Dans son mot de bienvenue, Toloché Adededji, Chef de l’arrondissement d’Issaba estime que l’implantation de cette centrale dans le village d’Illoulofin prouve l’attachement du chef de l’Etat à la commune des bâtisseurs qu’est Pobè. Un geste de cœur salué par le maire Simon Dinan  qui trouve en cette infrastructure, la fin de plusieurs décennies de souffrances de ses administrés. Il a par ailleurs souligné tout l’atout économique que pourrait engendrer cette infrastructure dans sa commune.


Pour Jacques Paradis, Directeur général de la Société béninoise d’énergie électrique (Sbee), cette centrale photovoltaïque va contribuer à la valorisation du potentiel solaire du Bénin et va générer des emplois directs et indirects. L’occasion pour Daniel Valère Setonnougbo, le Préfet du département du Plateau de saluer les actions du président de la République qui a à cœur le bien-être de ses concitoyens. « C’est un projet emblématique pour le Bénin et pour la sous-région. Le Bénin est en passe de prendre le lead  de l’énergie dans la sous-région.


Et c’est le lieu de saluer la bonne coopération entre le Bénin et la France » a renchéri, Marc Vizi, Ambassadeur de la France près le Bénin. Avec un apport de 6 milliards  de FCFA, l’Union Européenne opte ainsi pour la disponibilité rapide de l’énergie à un coût réduit. Un vœu cher à Ruben Alba Aguilera, Chef de Coopération de la Délégation de l’Union européenne. A l’en croire, l’accès fiable à l’électricité encouragera   l’émergence d’activités productives et sont aussi une incitation importante aux investissements, pourtant indispensables dans des secteurs clés de l’économie béninoise. Très satisfait du lancement des travaux, le président de l’Assemblée Nationale,  Louis Vlavonou, natif du terroir et ancien fonctionnaire des douanes et qui avait commencé sa carrière de jeune lieutenant dans cette localité , s’est réjoui de revoir son ancien poste de  travail passé de l’ombre à la lumière. 

 

 

Un joyau qui force l’admiration

 


Sous la dénomination DEFISSOL, ce projet de construction de centrale solaire vise à contribuer à la croissance économique du Bénin en améliorant les performances de son opérateur électrique et à la qualité du service fourni dans le respect de l’environnement.  Pour Ninon Joilleux Ahoudjinou Coordonnateur du projet, sa mise en œuvre permettra d’augmenter les capacités de production au Bénin par l’installation de cette centrale solaire de 25 MWc et afin aider également à la modernisation du système d’information de la Sbee pour améliorer durablement ses performances. Composé de ces deux volets, le projet DEFISSOL est cofinancé par l’Agence française de développement (AFD), l’Union Européenne (UE) et la SBEE pour un montant total de près de 40 milliards de FCFA.


Pour le numéro 1 de l’Energie  au Bénin, plusieurs avancées majeures sont à mettre à l’actif du gouvernement du président Patrice Talon entre 2016 et 2020 surtout, l’année 2020 décrétée comme celle des énergies renouvelables. « Cette infrastructure majeure de production d’électricité par système solaire photovoltaïque contribuera avec d’autres projets à atteindre historiquement un taux de 30% d’énergies renouvelables dans notre mix énergétique à fin 2022 », a-t-il martelé. Il n’a pas manqué d’exhorter les entreprises EIFFAGE-RMT ayant en charge les travaux de tenir dans le délai de 15 mois mentionné dans le contrat. Il souhaite également avoir des points régulier du suivi et a promis y faire périodiquement des visites pour constater l’évolution physique des travaux. 

 

Dona, « le meilleur ministre de l’énergie » sous l’ère démocratique de notre pays 


Surnommé « l’Oiseau rare déniché par le Président TALON » par certains et «le  Sachant » par d’autres, le ministre Dona Jean-Claude HOUSSOU arbore au fil des années le manteau d’un homme qui possède une offre excédentaire de connaissance dans le domaine de l’énergie. Fin connaisseur du sérail de l’énergie, le président Patrice TALON avait eu du flair pour révéler un talent qui révèle à son tour l’énergie dans tout le Bénin. Le clou, lors de la cérémonie officielle de remise de site, le maire de Pobè Simon Dinan a, dans son discours magnifié le ministre en lui décernant le titre de « meilleur « Ministre de l’énergie depuis 1990 ». Une qualification qui n’est pas exagérée mais qui vient corroborer tout le bien qui se dit de l’homme.


Et le mérite revient au président de la République qui a déniché ce « Béninois » hors pair et l’a ramené au pays. « Quand on suit quelqu’un de bon, on apprend à être bon ». Les changements qualitatifs constatés dans le secteur de l'énergie sont avant  tout, les premières retombées de la.mise en œuvre de la vision du President de la République , Patrice TALON, laquelle place lenergie au cœur du développement de la  vie économique et sociale. Selon le ministre HOUSSOU, le Président TALON est l'homme des lumières qui a apporté la lumière dans nos vies. Car « la lumière, c'est le progrès,  la lumière c’est la vie,  la lumière c’est le développement» a-t-il rajouté.

Partager cet article sur :