Genre et inclusion sociale dans le secteur de l’énergie au Bénin

 Le ministre Dona HOUSSOU rend opérationnel le cadre de concertation

 

Contribuer à une appropriation de l’Attribution, Organisation et Fonctionnement (AOF) du Cadre National de Concertation Genre et Inclusion Sociale du Secteur de l’Energie (CC-GISE) afin de faciliter son opérationnalisation par les acteurs et actrices concernés. Tel est le but visé par l’atelier organisé le jeudi 19 novembre 2020 à la salle VIVO de Bénin Royal Hôtel de Cotonou.


Grâce à l’appui technique et financier de la Deutsche Gesellschaft fûr Internationale Zusammenarbeit (GIZ), le Cadre National de Concertation Genre et Inclusion Sociale  du Secteur de l’Energie (CC-GISE) a tenu le jeudi 19 novembre un atelier qui s’inscrit dans le cadre de l’appropriation de l’Attribution, Organisation et Fonctionnement (AOF) dudit creuset. Il s’agit pour Anne-Marie Bonou Gnacadja, présidente de la CC-GISE de faire connaître l’existence du Cadre par les partenaires technique et financier ; de leur présenter l’AOF ; de mettre en place un Secrétariat permanent et de déterminer les actions pertinentes à mettre en œuvre pour opérationnaliser le cadre et définir les grandes lignes pour les prochaines étapes.


« Ce creuset va contribuer à assurer la promotion du genre et va permettre à la mise en place des moyens pour lutter contre les inégalités entre les genres. Il permet également de renforcer les capacités des acteurs et doit assurer une prise en compte des préoccupations liées au genre pour un développement du secteur de l’énergie », a-t-elle déclaré. Elle n’a pas oublié de saluer le leadership avéré  du ministre de l’Energie Dona Jean-Claude HOUSSOU qui, à travers une bonne dose d’engagement et d’implication, a permis au CC-GISE d’atteindre sa vitesse de croisière. Un dynamisme  fortement reconnu par Karine Gbaguidi Kérékou, représentant  le coordonnateur MCA, Chef de file des PTFs du secteur de l’Energie.


Pour elle, l’accès à l’énergie doit être rendu équitable aux hommes et aux femmes pour un développement économique harmonieux du Bénin. « Ceci contribuera  inévitablement à l’amélioration de la situation et des conditions de vie de nos concitoyens; donc du bien-être des communautés, gage d’un développement harmonieux et durable pour notre pays », a-t-elle ajouté.


Pour le ministre de l’Energie Dona Jean-Claude HOUSSOU, ces actions  institutionnelles et opérationnelles témoignent de ce que le département dont il a la charge, entend apporter une valeur ajoutée à la prise en compte du genre et de l’inclusion sociale afin que personne ne soit laissée de côté dans l’accès à l’énergie au Bénin. « La tâche est immense mais exaltante et notre attente est grande. Nous avons donc besoin de la contribution de tous », a-t-il conclu. Et pour finir , le numero 1 de l’énergie au Bénin ajoute , les membres du  cadre national de concertation genre et inclusion sociale Energie par le partage d'expérience doivent  pouvoir travailler pour atteindre des résultats qui honorent le secteur de l'énergie et son département ministériel, et par là même,  notre pays.

Partager cet article sur :