Fabrication de lampes et kits solaires en Afrique : LAGAZEL implante son deuxième atelier africain à Porto-Novo au BENIN

(Une initiative qu’encourage le gouvernement, selon le ministre HOUSSOU)


Le Bénin est à l’honneur ! Porto-Novo, la capitale, abrite le deuxième Atelier de fabrication de lampes et kits scolaires Lagazel. L’inauguration de cette unité de production qui s’inscrit dans la vision du gouvernement de promouvoir les énergies renouvelables a été faite, ce jeudi 07 octobre 2021, par le ministre de l’Energie, Dona Jean-Claude HOUSSOU. L’autorité ministérielle avait à ses côtés plusieurs personnalités dont le maire de Porto-Novo, Charlemagne YANKOTY.


C’est inédit ! Sur la terre des aïnnonvi, sont désormais fabriqués une gamme de lampes et kits solaires destinés à l’éclairage, la recharge de téléphone, et l’alimentation de petits équipements électriques. Cela, grâce à l’implantation du deuxième Atelier africain de fabrication de lampes et kits solaires de la société française LAGAZEL. Au sein de cette structure, une douzaine de jeunes Béninois ont été recrutés à cette 1ère phase pour fabriquer des produits qui répondent aux standards internationaux de qualité Versol de la Banque mondiale.


Soudure électronique, mise en forme des pièces métalliques, câblage, contrôle de qualité, etc. ces jeunes sont suffisamment outillés pour répondre aux attentes et de faire de ce centre un hub de développement des énergies renouvelables. C’est pourquoi, le ministre de l’énergie, Dona Jean-Claude HOUSSOU, parrain de l’événement, a remercié LAGAZEL et le Millennium challenge account Bénin 2 pour avoir choisi d’investir dans les énergies renouvelables qui est l’un des quatre projets phares du PAG 1. C’est une initiative d’envergure, a-t-il dit, qui vise à changer définitivement la vision que l’on peut avoir sur l’énergie de proximité que sont les énergies renouvelables.


Il s’est aussi réjoui du transfert de technologies et compétences au profit des jeunes béninois à travers ce projet. « Cette initiative est en parfaite cohérence avec la vision du président Patrice TALON et surtout sa volonté de faire de l’entrepreneuriat un levier important du développement de notre pays », a-t-il fait savoir. Le Numéro 1 de l’énergie au Bénin a insisté sur l’innovation, la qualité et surtout le transfert de compétences afin que ces produits localement fabriqués soient un véritable passeport pour aller au-delà des frontières béninoises.


Pour finir, Dona Jean-Claude HOUSSOU a promis sa disponibilité et celle de ses collaborateurs à accompagner le processus. Acteur majeur de la réussite de ce projet d’un coût global de 600 millions de francs Cfa, le Millénium challenge account 2, à travers l’initiative Bénin Zawé, a financé les équipements de l’Unité de production, leur transport, la mise en place de quelques points de vente, l’acquisition d’une partie des composantes de la fabrication des kits solaires, la communication sur le projet, l’acquisition de véhicules et motos.


A la cérémonie d’inauguration, le coordonnateur Gabriel DÉGBÉGNI a dit toute sa satisfaction. Pour lui, l’accompagnement de ce projet conforte la vision du gouvernement pour le secteur. « Notre souhait est que cette unité produise de façon durable et sans rupture, des milliers de kits solaires PV de haute qualité, fiables et à des coûts abordables pour toutes les catégories de la population et surtout celle vivant en milieu rural », a-t-il déclaré. 


Le début d’une grande aventure


Quant au Directeur général de LAGAZEL Bénin, Espérance HOUESSOU, cette inauguration est le début d’une grande aventure, car cette unité de production veut se positionner en tant qu’industriel moderne et conscient de ses impacts.  « Nous souhaitons que LAGAZEL Bénin produise en quantité et qualité notre gamme de produit solaire mais trouve aussi des partenaires convaincus de l’avantage de la fabrication locale pour demain associer nos savoir-faire et produire ici des réfrigérateurs, des lampadaires, foyers de cuisson…etc », a-t-il précisé.


Il n’a pas manqué de remercier le Ministre de l’énergie pour son accompagnement qui témoigne de son engagement en faveur des énergies renouvelables et du développement d’un tissu industriel si important pour le développement durable sur le continent. Le patron de LAGAZEL  France, Arnaud CHABANNE, a aussi remercié les autorités béninoises pour cet accompagnement. « Nous souhaitons que LAGAZEL produise en quantité et en qualité des kits solaires, mais trouve aussi des partenaires convaincus de la fabrication locale pour associer nos compétences et  fabriquer ici des réfrigérateurs solaires.


Puisse Lagazel Bénin  devenir une référence au-delà de nos frontières », a-t-il confié. Cette cérémonie d’inauguration a aussi connu la participation du roi Toffa IX de Porto-Novo, du représentant résidant du MCC, Christopher BROUGTHON et du Conseiller Economique de l’Ambassade de France.

Partager cet article sur :