Essor du secteur de l’énergie en 2022 : Le MCA-Bénin 2 et les DG des structures sous tutelle engagés

La dynamique de progrès amorcée depuis 2016 doit être maintenue en cette année 2022. C’est l’engagement solennel pris par le Coordonnateur du Millénium challenge account 2 et les Directeurs généraux des structures sous-tutelle du ministère de l’Energie lors de la séance de présentation de vœux au ministre de l’énergie le mardi 18 janvier 2022. 

2022, année de santé, de paix et surtout de succès, c’est le souhait du Millénium challenge account 2 et des structures sous-tutelle du ministère de l’énergie, notamment, Contrelec, SBPE, SBEE, DGRE, ABERME, pour le ministre de l’Energie. A l’occasion de la traditionnelle séance de présentation de vœux, les responsables de ces différentes structures ont, à l’unisson, dit toute leur joie de travailler aux côtés de Dona Jean-Claude HOUSSOU et imploré les bénédictions divines sur sa famille et lui à l’orée de cette nouvelle année qui s’annonce sous de bons auspices avec la mise en œuvre des projets du Programme d’actions du gouvernement 2ème génération.


Au total, c’est un package de 36 projets qui vont inaugurer le second quinquennat du président Patrice TALON dans le secteur de l’Energie, soit un ratio de 11% de l’ensemble du PAG 2. C’est dire donc que l’attente de la Haute Autorité est grande pour ce secteur à la stratégique et capitalistique, et les hôtes du ministre de l’énergie appréhendent à juste titre la portée de leur responsabilité. A cet effet et après avoir visité avec l’Autorité le chemin parcouru jusque-là, ils ont pris l’engagement solennel de mieux faire que par le passé.


Pour le Coordonnateur du Millénium challenge account Bénin 2, Gabriel DÉGBÉGNI, 2022 sera une excellente année avec la conclusion des différents projets mis en œuvre par le gouvernement américain dans le cadre de ce compact. « Au niveau de MCA 2, nous restons dans la dynamique de l’engagement renouvelé et de la détermination de contribuer au développement du secteur énergétique à vos côtés, notamment dans la mise en œuvre des activités inscrites au PAG 2.


Nous voulons vous rassurer que nous mettrons tout en œuvre pour que cette année, nous puissions mettre en service toutes les installations qui seront construites dans le cadre du MCA-Bénin 2. Sur beaucoup de projets, nous sommes presqu’à la fin. Au niveau des lignes nous sommes à 98%. Les tests se poursuivent. Au niveau des postes électriques, notamment dans la région Cotonou, nous sommes entre 95 et 98%. Les essais sont en cours.


Au Nord, si au niveau des lignes électriques, on a presque tout bouclé, au niveau des postes, nous sommes en retard pour des raisons d’organisation de l’entreprise, et d’impact Covid-19. Mais nous prenons toutes les dispositions pour tenir dans les délais », a-t-il rassuré. A sa suite, le nouveau Directeur général de la SBEE, Gérard ZAGRONIK, a aussi rassuré de son engagement à jouer sa partition pour une satisfaction totale de la clientèle.


Il y a, a-t-il informé, beaucoup de projets entrepris depuis deux ans. Et cette semaine par exemple, l’électrification de la Zone économique spéciale de Glo-Djigbé sera bouclée. « On a installé 7 km de lignes haute tension. Tout cela a été fait en cinq mois. On a aussi mis en place un programme d’investissement pour que d’ici 2026 on ait 100% de couverture du pays. On a tout ce qu’il faut pour réussir », a-t-il confié en insistant sur la solidarité entre les autres structures sous-tutelle.


« On a une très grande responsabilité, mais en équipe, on va réussir », a-t-il ajouté. Cette nouvelle marche vers le progrès ne se fera pas sans la toute nouvelle Société béninoise de production d’électricité. Son Directeur général, Eméric TOKOUDAGBA, a aussi réaffirmé son engagement d’accompagner la dynamique en cours dans le secteur, notamment à travers l’autonomisation du Bénin en termes de production, d’approvisionnement en combustibles primaires, d’approvisionnement en gaz qui constitue également une énergie primaire.


Il s’agira également d’atteindre une certaine autonomie du point de vue du réseau électrique avec une bonne desserte du territoire national, que ce soit au niveau haute tension ou moyenne tension. « La mise en place de cet écosystème permettra d’accroître rapidement l’alimentation électrique au profit des populations.


Le chemin est tracé et le ministre de l’énergie vient encore de nous donner le coup de pouce nécessaire pour nous amener à faire ce qu’il faut pour que les populations soient satisfaites. Nous venons de loin, et nous iront encore plus loin dans l’atteinte des résultats », a-t-il précisé. Directeur des Ressources énergétiques, Todéman ASSAN reconnaît que la situation énergétique s’améliore, et qu’il faut maintenir le cap de l’efficacité.


« Nous avons appris de vous qu’il ne suffit pas que de s’engager, mais d’avoir des résultats pour les populations par rapport à l’énergie durable. Nous faisons l’effort de nous engager au quotidien. Nous nous engagerons pour que ces efforts fleurissent davantage auprès de chaque Béninois et chaque Béninoise. C’est une fierté pour nous d’accompagner les efforts du gouvernement dans le secteur de l’énergie. Nous vous prions de croire en notre disponibilité à relever les nouveaux défis », a-t-il promis au ministre Dona Jean-Claude HOUSSOU.


Invite à la solidarité pour des résultats probants


Recevant les vœux de ses hôtes, le Numéro 1 de l’énergie au Bénin a dit aussi dit toute sa fierté de les voir à l’œuvre mettre en musique les actions du gouvernement dans le secteur.  Ses vœux à leur endroit se résument à la santé pour encore relever avec lui bien des défis. A l’en croire, le ministère de l’énergie fait preuve d’efficacité à travers les actions qui sont mises en œuvre.


Que ça soit au point de vue des réformes, de l’électrification hors réseau, la production ou la distribution. Tout cela, grâce au PAG 1 qui leur a permis de montrer qu’ils sont capables de combler les attentes. « C’est une responsabilité lourde, mais jusque-là, nous n’avons pas démenti cette confiance.


Merci pour tout ce que vous avez accompli avec moi, parce que sans vous je ne serai qu’un barreur sans rameur. Le maître-mot que je nous souhaite est de travailler ensemble entre Directeurs Généraux en toute solidarité et en toute cohérence. Quand on est seul, on peut aller vite, mais quand on est ensemble, on peut aller loin. Je voudrais qu’on aille loin ensemble.


C’est important non seulement pour notre fierté, mais surtout les retombées pour nos concitoyens », leur a-t-il fait savoir. S’agissant du PAG 2 qui accorde 1199 milliards de francs Cfa au secteur de l’énergie, soit 10% de l’emble du financement du PAG2, Dona Jean-Claude HOUSSOU a invité ses lieutenants à se donner la main pour des résultats plus probants.


D’ores et déjà, il leur a promis sa disponibilité à les accompagner dans la mise en œuvre des différents projets et programmes. « Je ne marchanderai jamais ma contribution pour faire en sorte que ce qui doit être, soit », a-t-il indiqué.

Partager cet article sur :