Densification du réseau électrique dans l’agglomération d’Abomey-Calavi et du département de l'Atlantique

Le ministre Dona HOUSSOU satisfait de l’avancement des travaux du projet PRERA


Dans la matinée du jeudi 10 décembre 2020, le ministre de l’Energie Dona Jean-Claude HOUSSOU et une forte délégation étaient sur les différents chantiers sous financement du Projet de Restructuration et d’Extension des Réseaux de la SBEE dans le département de l’Atlantique (PRERA), pour constater de visu l’avancement des travaux. Au terme d’une visite à pas de charge, le numéro 1 de l’énergie au Bénin est satisfait du taux d’exécution des travaux par les entreprises en charge.


D’un coût global de 41,65 milliards FCFA et fiancé  par l’Agence française de développement (AFD),de la Banque Européenne d’Investissement (BEI), de l’Union Européenne (UE), de la Société Béninoise d’Energie Electrique (SBEE) le Projet de Restructuration et d’Extension des Réseaux de la SBEE dans le département de l’Atlantique (PRERA) vise à augmenter de 50% le taux d’accès à l’électricité dans le département de l’Atlantique ; à améliorer la disponibilité et la qualité de l’électricité en mettant fin aux toiles d’araignée, à la fiabilité des réseaux, à la réduction du nombre et des temps de coupure pour une meilleure stabilité de la tension. Elle a également pour but de réduire des pertes techniques et commerciales de la SBEE. Bref, il consiste à renforcer et moderniser le réseau de distribution de la SBEE afin de permettre son extension tant en milieu rural qu’urbain tout en contribuant au redressement financier de la société.


Au terme de la visite de ce jeudi 10 décembre 2020 par le ministre de l’Energie Dona Jean-Claude HOUSSOU sur les différents chantiers de Glo-Djigbé (Glo-Fanto et Akassato) dans  l’agglomération de la Commune d’Abomey-Calavi, il est à retenir que ce Projet va impacter plus de 50.000 nouveaux ménages en milieu urbain et périurbain ; 12.000 branchements supplémentaires en régularisation des branchements illicites sur les réseaux « toile d’araignée », soit 360.000 personnes qui bénéficieront de l’électricité. De facto, 82 nouvelles localités rurales dont une localité lacustre jusqu’alors non connectées au réseau électrique seront électrifiées. Soit au total 9.800 ménages pour une population de plus de 78.000 personnes. Il s’agit de construire 1.300 Km de ligne dont  Haute Tension HT (57 Km), Moyenne Tension MT (258 Km) et Basse Tension BT (991 Km) ; de mettre en place 2 nouveaux postes HTB pour une nouvelle boucle HTB (63 kV) Vèdoko-Akassato-Cococodji ; de construire plus de 220 postes de transformation à remplacer et/  ou créer et enfin assurer la fourniture de kits de branchement pour l’ensemble des nouveaux abonnés à raccorder. 

 

Une réelle satisfaction pour tous les acteurs


Lancé depuis mars 2020, le Projet PRERA qui prendra fin en mars 2021 n’attend que les derniers réglages pour être livrés. Mais en attendant, il fait déjà la joie des populations bénéficiaires et défie les incertitudes. Premier bénéficiaire dans le Village de Glo-Fanto, Ménikpo Ahouassou, Chef dudit village n’a pas caché ses émotions. Pour lui, c’est une véritable joie qui l’anime puisqu’il n’y avait pas cru qu’un jour, l’énergie électrique sera à sa porte. « Je remercie infiniment le chef de l’Etat qui a promis et qui a fait », s’est-il réjoui. Pour Vincent de Paul Ahoussinou,  Coordonnateur PRERA, c’est le lieu de remercier les 7 entreprises qui se sont pliées en quatre pour respecter les délais contractuels. Séduit par la qualité des travaux et la qualité des services, le président de l’Autorité de Régulation de l’Electricité (ARE), Claude Gbêdonougbo Gbaguidi affirme que l’énergie dispose d’un avenir radieux. Une satisfaction de plus pour Jérôme Bertrand Hardy Directeur de l’AFD au Bénin , qui trouve que l’objectif, celui  d’accroître de 50% l’accès à l’électricité à travers ce Projet est largement atteint. Bernard Zannoudaho (Chargé de mission du préfet de l’Atlantique), Thérèse Kora (Premier adjoint au maire de Calavi) et Sètondji Boko (Chef de l’arrondissement d’Akassato)  se sentent très honorés  par cet impact du Projet et remercient le chef de l’Etat, le président Patrice Talon pour sa vision à travers le PAG.


Maître d’ouvrage , la SBEE à travers son Directeur des Etudes et de la Planification, Gérard Zagrodnik estime que le PRERA va augmenter de plus de 8% sa base clientèle grâce à ces nouvelles technologies. Il rassure par ailleurs du changement technologique qui sera opéré au  niveau de la cité lacustre. « Car, l’eau et l’électricité ne font pas bon ménage. Mais, nous rassurons les populations qu’elles auront l’électricité dans leur ménage sans difficultés », a-t-il ajouté. Pour le ministre Dona Jean-Claude HOUSSOU, l’aboutissement de ce Projet est la preuve de la détermination du chef de l’Etat Patrice Talon qui, dans le PAG a décliné une  vision claire pour anticiper sur les 20 et 30 prochaines années à travers ces infrastructures de dernière technologie.


A l’en croire, ce Projet va soulager les  bénéficiaires pour demain et après-demain. « Nous répondons aux besoins des consommateurs par un système fiable et viable avec une technologie ultramoderne. Ce que j’ai vu aujourd’hui me rassure et me réconforte. Les artisans, les élèves,  les industriels, les entrepreneurs de toutes sortes, les élèves étudiants,   auront le sourire dans quelques mois. Les travaux sont très avancés, le planning est globalement respecté, le délai contractuel aussi. Ma présence terrain sera continue», s’est-il réjoui. Il faut rappeler que le PERA intervient dans les Communes d’Abomey-Calavi, d’Allada, de Kpomassè, de So-Ava, de Toffo, de Tori Bossito et de Zè.

Partager cet article sur :