Construction du réseau de distribution et un Centre de dispatching d’énergie électrique par MCA-Bénin II

Le ministre Dona Jean-Claude HOUSSOU satisfait du démarrage des travaux, le centre de dispatching, le cerveau de l'électricité  au Benin, une véritable tour de contrôle général.

Financé par les Gouvernements des Etats-Unis d’Amérique, le Programme Millenium Challenge Account II (MCA-Bénin II) dont l’objectif final est d’accroître la production et la productivité en améliorant la quantité et la qualité de l’approvisionnement en énergie électrique est en train de passer à la vitesse supérieure. En début d’après-midi de ce  jeudi 8 octobre 2020, le Ministre de l’Energie Dona Jean-Claude HOUSSOU  et sa délégation ont effectué une visite ponctuée de 7 étapes ( rien que ça)  des sites de distribution  et de dispatching à Cotonou et à Calavi. Au terme de ce périple, le Ministre est satisfait du démarrage effectif des travaux qui prendront fin en décembre 2021 au grand bonheur des populations, des artisans, des entreprises et des industriels.

« C’est une œuvre historique qui inspire et rassure parce que c’est une première au Bénin. Ces ouvrages, fruits d’une méthode exceptionnelle de préparation, d’une vision claire du Programme d’Actions du Gouvernement (PAG), vont contribuer considérablement à l’amélioration de la qualité et de la maîtrise de l’énergie pour une durée de 20-30 ans. Et c’est le lieu de remercier le MCA-Bénin II grâce à qui, ce système robuste est devenu une réalité ». Ainsi s’est exprimé ce  jeudi  le Ministre de l’Energie Dona Jean-Claude HOUSSOU lors de la visite des sites de construction du réseau de distribution d’électricité à Cotonou et du Centre de dispatching d’électricité à Abomey-Calavi.

Co-Financé par les Gouvernements des États-Unis d’Amérique et du Bénin, le Projet « Distribution d’électricité » vise à moderniser les infrastructures de distribution d’électricité du Bénin afin d’étendre la capacité du réseau à s’adapter  à la croissance future, améliorer sa fiabilité, et réduire les pertes et les coupures d’électricité. Au terme d’une visite des sites marquée par 7 étapes  que sont Akpakpa (derrière Abattoir), Akpakpa (Ayélawadjè-siège de la Police municipale), Carrefour Gbèdjromédé, Akassato (Abomey-Calavi), Fidjrossè (juxtaposé à l’agence de la Société Générale), Fidjrossè (Gondouana) et Aéroport (Domaine Asecna),  le ministre de l’Energie est non seulement satisfait du démarrage des travaux dans le délai contractuel, mais aussi de la qualité des entreprises (Eiffage/RMT ; CEGELEC ; SIEMENS Energy  et General Electric Power pour le compte du renforcement et la réhabilitation du réseau de distribution d’électricité au niveau régional et à Cotonou.

Et General Electric Power pour le DMS/SCADA/IT ; et le groupement Plan Libre/ENSBTP/SEIB Bénin pour les bâtiments dans le cadre de la construction du Centre National de contrôle de dispatching)  ayant en charge lesdits travaux. « La révolution énergétique est désormais une réalité au Bénin. Tout est fin prêt pour que l’énergie électrique puisse générer davantage de possibilités économiques aux ménages, aux entreprises, aux artisans et aux industriels, etc. Bref, soulager les consommateurs quels qu’ils soient », s’est-il réjoui. Pour Gabriel Dégbègni, Coordonnateur National du MCA-Bénin II, les travaux sont subdivisés en trois lots A (Zone de Natitingou, Zone de Djougou et Zone de Parakou), B (lignes souterraines Vèdoko-Gbèdromédé ; Gbèdjromédé-Croix-Rouge, Croix-Rouge-CimBénin et Akpakpa-CimBénin)  et C (Vèdoko-Fidjrossè, Vèdoko-Aéroport, Fidjrossè-Aéroport, Vèdoko-Ancien Pont et Ancien Pont-Akpakpa) pour une durée qui varie entre 670 jours pour les lots B et C à 700 jours pour le lot A. « La durée de chaque contrat signé tient compte d’une période de garantie qui est fixée à 365 jours à compter de la réception provisoire des travaux », a-t-il notifié.
   
Akassato, la tour de contrôle
Construit sur une superficie d’environ 2000 m2 à Akassato dans la commune d’Abomey-Calavi, le Centre National de Contrôle de la Distribution (Dispatching) va permettre de détecter les pannes et d’intervenir à distance. Pour Christopher Broughton, Directeur Résident du MCC au Bénin, le Centre National de Contrôle de la Distribution est une infrastructure ultra-moderne qui va assurer la surveillance,  le contrôle du réseau de distribution  et la collecte des données en temps réel. « C’est le cerveau de l’électricité au Bénin. Il permettra d’avoir l’électricité fiable, durable et efficace. Il prendra en compte la surveillance de 55 postes électriques à alimenter », a-t-il martelé. Il faut rappeler qu’un Centre de Secours (ou de repli en cas d’avarie sur ce centre principal ) est également en construction à Bohicon. Il s’étend sur une superficie de 1450 m2. Séduit par l’envergure de l’ouvrage, le maire de la commune d’Abomey-Calavi, Angelo Evariste Ahouandjinou n’a pas caché sa joie et celle de toute sa population en particulier et du Bénin en général.

Pour le premier citoyen de la ville « dortoir», l’énergie occupe désormais la première place puisqu’on en a besoin pour pomper, filtrer et assainir l’eau. Il a par ailleurs remercié le ministre de l’Energie pour sa dextérité et le chef de l’Etat Patrice TALON pour sa vision de développement pour le Bénin.  Des propos qui seront renchéris par le Ministre Dona Jean-Claude HOUSSOU qui annonce que les travaux prendront fins courant mois de décembre 2021. « En fin du mois de décembre 2021, toutes les infrastructures seront opérationnelles. La révolution énergétique est désormais une réalité (stabilité, disponibilité et qualité) pour à terme, un meilleur coût », a-t-il conclu.

Partager cet article sur :