Autonomisation des femmes rurales par l’accès aux services énergétiques modernes

Des efforts qui confortent la femme rurale. Management gagnant pour le President TALON

Pour trouver une solution efficace et durable aux pénibilités des travaux des femmes en milieu rural, 
le gouvernement béninois et sous le management éclairé du chef de l'État,  a consenti des efforts énormes.  Une  solution efficace et durable qui trouve sa raison d'être dans leur accès aux services énergétiques modernes et durables.
 
Le gouvernement avait tenu le bon bout par la mise en œuvre de plusieurs projets d’électrification dans les  localités rurales. De ce fait, sur la période de 2016 à 2020 et grâce à la maestria du ministre de l’Energie Dona Jean-Claude HOUSSOU, près  de 300 localités rurales ont été électrifiées pour plus de 50.000 ménages impactés. Une prouesse jamais égalée qui met fin à certaines pratiques archaïques rendant laborieuse la vie de ces « braves amazones »; qui seront célébrées le 15 octobre prochain dans le cadre de la Journée internationale de la femme rurale dont le thème cette année est "Renforcement de la résilience face à la crise climatique des femmes et des filles en milieu rural".

Selon le premier responsable en matière d'énergie au Bénin, l'électricité rurale jadis parent pauvre (taux d'accès inférieur à 8 %) en 2016 a connu une dynamisation avérée et incontestable. "Dès l'avènement du président Patrice TALON, nous étions confrontés à un décalage prononcé. Et grâce au décret   pris en septembre 2018, et relatif au cadre réglementaire de l’électrification hors réseaux, le gouvernement a fait feu de tout bois pour  rendre  dynamique le secteur, surtout en milieu rural", a-t-il déclaré. 

Ces actions concomitamment  menées par l’Agence béninoise d’électrification rurale et de maîtrise d’énergie (Aberme) dirigée par Francis Tchékpo et la Direction générale des ressources énergétiques (Dgre) conduite par Flinso Todéma Assan,  consistent d’une part à faciliter le puisage de l’eau par les femmes en transformant les forages à motricité humaine en pompage autonome grâce à l’électricité ; à l’électrification des centres de santé isolés pour améliorer les soins de santé des populations rurales en général et des femmes rurales en particulier ; à l’installation des chauffe-eau solaires pour la production de l’eau chaude au profit des femmes rurales lors des accouchements ; aux branchements promotionnels au profit des groupements de femmes pour les activités génératrices de revenus notamment sur des plateformes multifonctionnelles ...etc.

   D’autre part, elles mettent fin à l’utilisation des foyers rudimentaires (trois pierres par exemple) pour la cuisson, en adoptant de plus en plus des foyers améliorés, consommant moins de bois énergie. Ce qui les exposait à l’inhalation  de la fumée affaiblissant ainsi leur état de santé et leur durée de vie sur terre. Ces pratiques modernes utilisées enrayent désormais l’utilisation des enfants comme main d’œuvre, source de mauvais résultats scolaires, de déscolarisation des enfants, surtout des filles. In fine, dans le cadre du Projet de renforcement de la résilience du secteur de l’énergie face aux impacts des changements climatiques (PANA-Energie), pour la production  durable de l’énergie par biomasse (Biomasse Electricité), le gouvernement a installé des plates-formes multifonctionnelles avec des équipements de transformation au profit des groupements de femmes. Bref, l’époque archaïque est en train d’être conjuguée au passé en République du Bénin au profit de la femme rurale qui doit bénéficier des mêmes privilèges et les mêmes attentions que celles urbaines. 

Et ce serait pour ces femmes une fière chandelle  chaque 15 du mois d’octobre où le monde entier célèbre la Journée internationale de la femme rurale. "L'axe particulier qu'il faut mettre en exergue pour cette journée, c'est la place de la femme dans nos projets dans le but d'améliorer leurs conditions de vie. Moins la femme serait corvéable, plus elle sera disponible pour mieux s'occuper des enfants (présence, soins et scolarisation). Et notre vision, c'est de mettre la femme au coeur de tout action de développement", a-t-il ajouté. Toutefois, les objectifs ne sont pas encore totalement  atteints puisque le vœu du gouvernement, c’est d’apporter la lumière à toutes les couches  sociales sans distinction. C’est ainsi que des actions concrètes vont continuer sans relâche à être réalisées pour atteindre rapidement et durablement ce vœu Cher au Président Patrice TALON.

Partager cet article sur :