Audience du nouveau Représentant résident du PNUD au cabinet du ministre de l’Énergie

Mohamed ABCHIR et le ministre HOUSSOU scellent un partenariat fructueux


Dans sa marche inexorable vers l’autonomie énergétique, le Bénin peut compter sur le Programme des nations unies pour le développement. C'est le message que son nouveau représentant résident est allé porter au ministre de l’Énergie ce vendredi 04 décembre 2020. Mohamed ABCHIR et Dona Jean-Claude HOUSSOU ont fait le tour d’horizon de la coopération et envisagé de lui impulser une nouvelle dynamique.


La coopération exemplaire, fertile et productive entre le Bénin et le Programme des nations unies pour le développement va changer d’échelle en ce qui concerne le secteur de l’énergie. Le nouveau représentant résident, Mohamed  ABCHIR, et le ministre Dona Jean-Claude HOUSSOU ont pris l’engagement de traduire en actes concrets cette ambition. C’était à l’issue de l’audience que le ministre de l’énergie a accordée au successeur de Bouri Jean Victor SANHOUIDI le vendredi dernier. A cette occasion, Mohamed Abchir a eu le plaisir de féliciter le gouvernement du Nouveau départ pour les courageuses réformes qu'il met en œuvre depuis 2016 pour révéler le secteur de l'énergie au Bénin. Il l’a aussi remercié pour l'excellence des relations avec le PNUD avant de promettre la continuité de la coopération. Pour le numéro 1 de l’énergie au Bénin, cette première rencontre scelle le pacte d' une coopération fructueuse. Et déjà les deux hommes ont pris date pour que très rapidement, leurs collaborateurs puissent se rencontrer pour mettre sur table les éléments concrets de cette nouvelle dynamique qui va s’instaurer. « J'ai son accord ferme et indéfectible. Ça montre que non seulement il y aura une continuité dans cette coopération dynamique, mais également j’ai comme confirmation que les choses iront encore plus vite que ça n’a été par le passé. C'est quelqu'un qui se retrouve sur son terrain de prédilection. Je crois qu’entre passionnés nous allons pouvoir transformer beaucoup de choses pour le bonheur de nos concitoyens », a-t-il confié.


Le ministre Dona Jean-Claude HOUSSOU n'a pas manqué à cette occasion de rappeler certains projets mis en œuvre dans le cadre de la coopération. A l’en croire, beaucoup de choses ont été faites en matière d'atténuation des effets dus aux changements climatiques avec le projet Pana énergie. A titre illustratif, des plantations ont été faites sur des centaines d’hectares pour remobiliser la couche forestière afin de compenser les conséquences de l’utilisation massive par nos concitoyens, du bois énergie ou du charbon de bois. Outre cela, un ensemble d’infrastructures résilientes ont été construites ou installées jusqu’au fin fond du pays. Au niveau des énergies renouvelables, le projet Biomasse se poursuit. « Nous travaillons aussi sur des technologies, notamment des transformateurs résilients qui doivent nous permettre d’améliorer la qualité de l’énergie et de moins polluer l’environnement », a informé l’autorité ministérielle. Enfin, le ministre HOUSSOU a réaffirmé à son hôte, son engagement à prendre en compte durablement le genre dans tous les programmes et projets. « La femme doit jouer son rôle, et tous les projets doivent intégrer cette dimension », a-t-il conclu.

Partager cet article sur :