10ème Atelier thématique de RegulaE.FR à Cotonou

L’intégration régionale au cœur des débats


Pour la deuxième fois, le Bénin abrite une réunion thématique du Conseil National de Régulation de l’Autorité de Régulation de l’Electricité. Les travaux de ce 10ème atelier qui ont été ouverts ce mardi 28 juin 2022 par le Ministre de l’énergie, Dona Jean-Claude HOUSSOU, ont été l’occasion pour les pays membres de RegulaE.FR de réfléchir de sorte à assurer l'intégration régionale et les échanges transfrontaliers. C’était en présence du représentant de Sylvia HARTLEIF, Ambassadrice de l’Union européenne au Bénin, Pavlos EVANGELIDIS et de Claude GBAGUIDI, président de l’Autorité de régulation de l’électricité.


Après le 9ème Atelier de travail conjoint de RegulaE.Fr de la Facilité d’Assistance Technique de l’Union Européenne tenu à Paris (France) du 30 novembre au 02 décembre 2021, et consacré au rôle du régulateur sectoriel dans l’émergence et la promotion des énergies renouvelables, les Régulateurs de cette organisation sont de nouveau réunis à Cotonou au Bénin. Les travaux ouverts ce mardi 28 juin 2022 se déroulent sous le thème « L'intégration régionale et les échanges transfrontaliers ». Selon le président de l’Autorité de régulation de l’électricité, Claude Gbaguidi, ce thème de grande importance est un enjeu essentiel pour l’accès à une électricité abordable et fiable, le renforcement de la croissance économique régionale et celui des pays membres de l’Organisation en vue d’un développement durable. En effet, les échanges transfrontaliers s’imposent à tous les pays du monde désireux d’augmenter une offre d’énergie électrique économique à leurs populations. Ce fut le cas pour le Togo et le Bénin à travers la Communauté Électrique du Bénin (CEB) jusqu’à un passé récent. « Ceci nous impose de collaborer pour une meilleure gestion de nos ressources énergétiques afin de garantir à nos gestionnaires des réseaux la possibilité́ d’importer de l’énergie électrique lorsqu’un déficit de production est observé́, ce qui permet au pays concerné de reporter ou d’éviter des investissements dans des sources de production complémentaires », a-t-il déclaré avant de préciser. « Ces échanges transfrontaliers que nous appelons de tous nos vœux permettront donc l’accès aux consommateurs industriels, tertiaires et domestiques à l’énergie électrique à un prix compétitif et abordable. Ils constituent également une solution pour réduire le bilan carbone dans nos espaces communautaires et aussi un tremplin pour le développement des énergies renouvelables ». Ouvrant les travaux, le ministre Dona Jean-Claude HOUSSOU a dit toute sa joie de prendre part pour la 2ème fois à cette importante rencontre, en tant que Ministre en charge de l’Energie. Cette belle initiative, selon lui, constitue un cadre approprié pour partager les savoirs et savoirs-faire en croisant les expériences nationales et internationales en matière de régulation du secteur de l’énergie, un secteur, très stratégique et éminemment capitalistique, socle du développement socio-économique de tout pays. Il n’a pas manqué de mettre en lumière les efforts que fournit le Bénin en matière d’électricité. Dans ce sous-secteur, dira-t-il, les réformes visent principalement à garantir l’approvisionnement en énergie électrique de notre pays à un coût compétitif, à développer les énergies renouvelables, à assurer l’autonomie énergétique, à améliorer sa gestion et sa gouvernance et à élargir de manière ambitieuse l’accès des populations à l’électricité. « Le cadre législatif a été ainsi révisé, en vue d’attirer les importants investissements privés que requiert le développement du sous-secteur. La priorité accordée au secteur est indéniable et produit déjà des résultats concrets et probants dans l’ensemble des pans du système électrique », a-t-il insisté avant de souhaiter que cette session puisse accoucher des résultats également probants. « J’ai la ferme conviction que la présence à nos côtés d’éminents consultants et de personnes ressources de qualité constitue une chance pour cette rencontre et qu’avec l’engagement de tous, les résultats auxquels vous parviendrez seront à la hauteur des attentes », a-t-il rajouté avant de conclure que l’énergie est au cœur du Bénin désormais terre d’opportunités grâce au Président Talon.


Partager cet article sur :