Le Bénin accueille la 19 ème réunion du comité des Ministres du Projet G.A.O

Bénin Royal hôtel à Cotonou abritera ce mardi 03 décembre 2019 une grande assise entre le Ministre béninois de l'Energie Monsieur Dona Jean-Claude HOUSSOU et ses homologues du Ghana , du Togo et du Nigeria dans le cadre de la 19 ème réunion du comité des Ministres du projet Gazoduc de l'Afrique de l'Ouest GAO . Le projet GAO est un projet sous régional qui vise à assurer un approvisionnement en gaz des trois premiers pays à savoir le Bénin , le Ghana et le Togo ceci à partir du Nigeria qui est un grand producteur de gaz . Initié en 1982 , le projet GAO dont le gazoduc long de 678 kilomètres, a pris corps en 2004 avec la signature du contrat de Projet Internation ( CPI) qui lie les quatre pays membres à la Société d'exploitation du Gazoduc ( WAPCo ) .


Trois acteurs interviennent dans la chaine du projet GAO à savoir le transporteur qui est la société WAPCo ; les fournisseurs de gaz dont le principal actuellement est N-GAS et pour finir les clients qui ne sont rien d'autres que les sociétés utilisatrices du gaz comme la CEB , pour le Bénin et le Togo et la VRA pour le Ghana .


L'instance suprême de décision de la chaîne du GAO est le Comité des Ministres dont le rôle est de contrôler les actions de l’Autorité du Gazoduc Ouest Africain (AGAO), de définir les orientations stratégiques et de veiller à leur mise en oeuvre pour la viabilité du projet . La réunion du Comité des Ministres se tient tous les six mois de façon rotative dans les quatre pays ceci en ordre alphabétique et c'est au Bénin d'accueillir la 19 ème réunion ce mardi 03 décembre 2019.


Deux préoccupations majeures seront abordées au cours de ladite réunion dont celles relatives à la révision tarifaire de la 3ème période (TP3) et le projet de FSRU du Bénin de production de gaz à partir de la re gazéification du gaz naturel ( Unité Flottante de Stockage et de Regazeification ). L'objectif pour notre pays lors de cette réunion est également d'obtenir l'aval des autres États parties en vue d'amender le CPI pour amener WAPCo à participer activement et de manière volontariste aux négociations en vue de la connexion de l’UFSR au Gazoduc .

Partager cet article sur :