Lancement du projet PRERA


Le Ministre de l'Énergie, Monsieur Dona Jean-Claude HOUSSOU, en présence du Maire d'Abomey-Calavi, Monsieur Georges BADA, des représentants de l'Agence Française de Développement, de l'Union Européenne, du Chargé de Mission Spéciale du Président de la République, Monsieur Zul Kilf SALAMI, des représentants des associations de consommateurs, a lancé le début des travaux du Projet de Restructuration et d'Extension du Réseau de la SBEE dans la commune d'Abomey-Calavi et de le département de l'Atlantique (PRERA) ce jeudi 05 mars 2020 à la Direction Régionale Atlantique de la SBEE à Akassato.

Ce projet, d'un coût global de 65,3 millions d'euros, soit 41,65 milliards de FCFA, financé par l'Agence Française de Développement, l'Union Européenne, la Banque Européenne d'Investissement et la SBEE, vise à:

- Assurer à l'horizon de 20 ans d'alimentation satisfaisante d'Abomey-Calavi tant du point de vue de couverture que de la qualité de service, de la fiabilité et de la sécurité des installations;

- Développer de façon significative l'électrification Rurale du département de l'Atlantique et éventuellement dans la zone périphérique afin de desservir plus de ménages et favoriser les activités socio-économiques avec une garantie accrue de qualité.

Ce projet visant à améliorer l'accès à l’électricité dans la commune d'Abomey-Calavi, basé sur un réseau de distribution renforcée, est une intervention importante tant sur le plan urbanistique que sur le plan économique. Il permettra à environ 33.000 nouveaux ménages d'avoir accès à l'électricité et favoriser le développement des services et des PME qui, à leur tour, créeront des emplois et des perspectives économiques plus prometteuses.

Grâce à ce projet, ce sont  9800 ménages dans 81 nouvelles localités rurales dont une localité lacustre qui auront accès à l'électricité.

Dans son discours de lancement, le Ministre Dona Jean-Claude HOUSSOU a fait remarquer que la commune d'Abomey-Calavi a grandi plus vite que les infrastructures électriques modernes. La population augmente sans que les infrastructures ne suivent cette évolution. Et cela conduit à des baisses de tension, de réseau, etc, dû à des surcharges et d'autres éléments techniques. Désormais, à la fin des travaux de ce projet, toutes ces difficultés et souffrances rencontrées par les concitoyens seront conjuguées au passé.

Il faut noter que depuis 04 ans, le secteur de l'énergie connaît une nouvelle dynamique insufflée par le Président Patrice TALON. La situation énergétique du Bénin se traduit par une grande disponibilité de l'électricité en quantité et dont la qualité est en cours d'amélioration constante. De nombreux investissements qui ont été réalisés ou qui sont en cours de réalisation dans le secteur de l'énergie ont permis à ce jour, une augmentation significative de notre capacité propre d'électricité qui est passée de près de 0 MW à aujourd'hui 180 MW au moins. D'où une autonomie réelle qui est passée de près de 0% à plus de 60% aujourd'hui. La marche continue pour qu'à l'horizon 2021, le Bénin soit complètement autonome.


Partager cet article sur :