Journée Nationale Eau et Énergie, JNEE Awards 2019 : Les conseils du ministre HOUSSOU aux récipiendaires

En marge de la Journée Nationale de l’Eau et de l’Energie (JNEE) , la ville de Porto-Novo a abrité, ce samedi 30 novembre 2019, les JNEE Awards. Cet événement qui vise à célébrer l'excellence dans les secteurs de l'eau et de l'énergie , a été parrainé par le ministre Dona Jean-Claude HOUSSOU.


Le ministre Dona Jean-Claude HOUSSOU continue d’encourager l’excellence qui est un trait de caractère du Président de la République, son excellence Patrice TALON. C’est d'ailleurs pourquoi il a accepté de parrainer la 2ème édition des JNEE Awards organisée par l'ABEE. Au Centre du patrimoine africain dans la ville capitale, ils étaient 31 cadres provenant des structures comme la SBEE , la SONEB, l’ABERME, l’ARE, le ME, le MEM à être récompensés. Leur mérite, c'est d'avoir été dynamiques, ponctuels, et accueillants au poste. A en croire le président de l’ABEE, Gabriel KONAN, au total sept critères ont abouti à leur sélection. Il s'agit de la qualité de l'accueil, de la qualité de la satisfaction des clients auprès de l'accueil, du temps de réaction des services de dépannage, du temps mis après la mise à disposition de l'information selon chaque agence et dans chaque secteur, de la mise à disposition des informations relevant de chaque panne dans les départements ,villes, villages, sur le réseau de la SBEE, SONEB et installations dans les zones rurales ( ABERME et ANAEP- MR). A cela s'ajoutent le traitement des plaintes auprès de chaque responsable et le traitement des plaintes dans les zones rurales. ils ont répondu aux critères de sélection de la JNEE AWARDS. Et c’est tout naturellement que le ministre de l'Energie a adressé ses sincères félicitations aux membres du jury qui ont fait un travail formidable. A l'endroit des lauréats, ses mots ont été une exhortation à maintenir le cap. « En réalité, la qualité dans la prestation de service et l’amour du devoir bien fait doivent animer tous les agents et cadres des deux secteurs. Nous devons penser au travail de qualité et mettre le client aux cœur de nos préoccupations et actions », a souhaité Dona Jean-Claude HOUSSOU. Selon le Numéro 1 de l’énergie au Bénin, la paresse, le vol et la mauvaise volonté dans le travail représentent un frein pour le développement des deux secteurs. « La lumière doit être mise sur ceux qui font l’effort de faire du mieux pour la meilleure satisfaction des consommateurs », a-t-il insisté avant de prodiguer quelques conseils aux récipiendaires. « Chers lauréats ! Lutter contre la paresse et la mauvaise foi lors de l’exercice de vos fonctions, c’est aussi promouvoir un développement inclusif, qui combat les inégalités sociales et offre à notre nation des opportunités d’éducation, et la renaissance de nos valeurs. C’est toute l’ambition du président de la république et de son gouvernement. Et c’est aussi la finalité de l’Amélioration de la Qualité attendue durablement, de l'Equité et de la Transparence au sein de nos structures d’Etat », a-t-il martelé. Par ailleurs, le ministre de l’Energie a reçu le prix du bon manageur de l'année. Cela, pour ses actions depuis qu'il est à la tête de ce département ministériel. Très ému par ce geste de l'ABEE, il a dédié ce prix à tous ses collaborateurs qui sont les premiers artisans de ces performances dans le secteur.


Place à la réflexion

La célébration de la Journée nationale de l'eau et de l'Energie a été aussi l'occasion de réfléchir sur des paradigmes d’intérêt majeur à la satisfaction des prestations et services dans le secteur de l’eau de l’électricité au Bénin. Les sujets d'intérêt abordés lors de cette rencontre ont trait notamment à la gestion des plaintes des consommateurs par la SBEE, au point de la SONEB sur la gestion des plaintes des consommateurs. Il y a eu aussi quelques témoignages sur les actions de l'ABEE. Egalement les garanties sur les risques électriques et hydrauliques ont été présentées, ainsi que les activités et réalisations de l’Autorité de Régulation de l’Electricité ( ARE) et de l’Agence Béninoise de l’Electrification Rurale (ABERME).

Partager cet article sur :