Eclairage public dans les villes et campagnes du Bénin : une table ronde pour régler la problématique de sa gestion

La plupart des villes et campagnes du Bénin bénéficient de l’éclairage public. Sa gestion devenant de plus en plus problématique, une table ronde est prévue ce 24 octobre 2019 à Cotonou pour démêler l’écheveau.

Qui doit assumer la gestion de l’éclairage public des villes et campagnes du Bénin, et par quels mécanismes chacune des parties prenantes doit faire face à ses responsabilités ? C’est l’objectif principal visé par la table ronde qui s’ouvre ce jeudi 24 octobre 2019 à l’Infosec de Cotonou. Il s’agit en fait de « mener une réflexion sur la problématique de la gestion de l’éclairage public des villes et campagnes du Bénin en vue d’élaborer une feuille de route concertée pour sa gestion durable ».

Naguère, c’est la Société béninoise d’énergie électrique (Sbee) qui s’en occupait. Mais depuis 1999, cette activité a été transférée aux Collectivités Locales par l’adoption de la loi n° 97-029 du 15 janvier 1999. Avec l’introduction des lampes de basse consommation, l’ex Agence Nationale du Développement des Énergies Renouvelables (ANADER) et l’Agence Béninoise d’Electrification Rurale et de Maîtrise d’Energie (ABERME) y ont pris également un rôle important avec l’installation des lampadaires solaires et autres produits liés aux énergies renouvelables.

Dès lors, la gestion de l’éclairage public des villes et campagnes du Bénin est devenue une source d’incompréhensions, de malentendus, voire de conflits entre les différentes entités qui en ont la charge.


Trouver des solutions durables

Ce qui se traduit par l’insatisfaction des populations en la matière. Par conséquent, il est impératif d’y remédier et trouver des solutions durables en vue d’une meilleure collaboration.

Ainsi, la table ronde doit aider à faire : « l’état des lieux des réseaux d’éclairage public dans nos villes et campagnes, l’analyse diagnostique de la gestion de l’éclairage public par les communes, proposer les actions de sécurisation du réseau d’éclairage public existant et l’assurance de son bon fonctionnement, les actions de sensibilisation à l’endroit des populations, les solutions d’amélioration du système d’éclairage public des villes du Bénin à travers le renforcement de la collaboration entre les Mairies, la SBEE et différents ministères notamment le Ministère des Infrastructures et des Transports, le ministère du cadre de vie, le ministère de la gouvernance locale et de la décentralisation, le ministère des finances...».

Aussi, les solutions de modernisation du réseau d’éclairage public et la mise en place de différents mécanismes d’économie d’énergie, la stratégie d’organisation, de gestion durable et le mécanisme de financement durable pour le développement de l’éclairage public etc. seront-ils proposés.

Rappelons que la table ronde est une organisation conjointe du Ministère de l’Energie et de l’Association Nationale des Communes du Bénin, en collaboration avec les ministères sectoriels. Avec l’appui des partenaires techniques et financiers, elle regroupe plus de cent (100 ) participants, dont des préfets et maires, des représentants des Organisations de la société civile.

Dona Jean-Claude HOUSSOU, Ministre de l’Énergie, accompagné d’une forte équipe, y prendra part personnellement.

Partager cet article sur :